Accueil
Le quotidien du droit en ligne

Européen et international | Citoyenneté - Nationalité - Étranger

Les propositions de la Commission pour réformer le régime d’asile européen

le 17 Septembre 2018

Dans son discours sur l’État de l’Union, prononcé le 12 septembre, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a présenté de nouvelles propositions qui doivent permettre, espère-t-il, de dégager un compromis sur la réforme en matière de migrations et de gestion des frontières.

Condition de séjour d’un ressortissant d’un pays tiers en couple avec un citoyen de l’Union

le 23 Juillet 2018

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) juge que, lorsqu’un citoyen de l’Union retourne dans l’État membre dont il possède la nationalité, ce dernier doit favoriser l’octroi d’une autorisation de séjour au partenaire ressortissant d’un État tiers, avec lequel le citoyen a une relation durable.

La remise du passeport, un préalable à la décision d’assignation à résidence

le 11 Juillet 2018

La Cour de cassation vient d’apporter des précisions sur les modalités d’assignation à résidence d’un étranger.

La fraternité, un principe à valeur constitutionnelle

le 10 Juillet 2018

Saisi de la question de la conformité à la Constitution du « délit de solidarité » prévu par les articles L. 622-1 et L. 622-4 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, le Conseil constitutionnel estime que l’aide apportée à la circulation de l’étranger en situation irrégulière, motivée par un but humanitaire, ne doit pas être sanctionnée pénalement au nom du principe de fraternité.

Conditions de délivrance d’un titre de séjour temporaire au parent d’un enfant français

le 09 Juillet 2018

Par deux arrêts, le Conseil d’État a apporté des précisions sur l’application de l’article L. 313-11 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA) relatif à la délivrance d’une carte de séjour temporaire portant la mention « vie privée et familiale ».

La rétention des étrangers est-elle conforme aux exigences de la Convention européenne ?

le 29 Juin 2018

Alors qu’il est à nouveau saisi d’un projet de réforme visant à allonger la durée de la rétention administrative et à en modifier certaines modalités procédurales, force est de constater que le législateur n’a toujours pas assimilé les contraintes du droit européen, que celui-ci trouve sa source dans la Convention européenne des droits de l’homme ou dans le droit de l’Union.