Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Les compteurs Linky gagnent la première manche

Un certain nombre de municipalités ont exprimé leur hostilité au déploiement des compteurs d’électricité dits « intelligents » Linky. C’est dans le cadre de cette controverse que s’inscrit le jugement du tribunal administratif de Montreuil qui a annulé l’arrêté du maire de Saint-Denis instituant un moratoire sur l’installation de ces compteurs dans sa commune.

par Jean-Marc Pastorle 11 décembre 2017

Depuis 2015, plus de sept millions de compteurs Linky ont été installés en France.  Ces nouveaux compteurs électriques d’une filiale d’EDF sont communicants, en ce qu’ils permettent de relever la consommation d’électricité sans l’intervention de techniciens. Pourtant, ils rencontrent une forte opposition de la part de citoyens et de communes. Parmi celles-ci, la commune de Saint-Denis, dont le maire, par un arrêté du 22 septembre 2016, a institué un moratoire.

L’édile jugeait nécessaire ce moratoire jusqu’à la publication...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :