Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

ENM : « l’école devient un acteur central de la formation judiciaire »

L’École nationale de la magistrature (ENM) a rendu public son rapport d’activité. À l’occasion de sa présentation, jeudi 17 mai, son président a décelé deux temps forts : la création d’un nouveau parcours de formation pour les conseillers prud’homaux et l’activité du département international qui a « explosé ».

par Thomas Coustetle 18 mai 2018

Le rapport d’activité 2017 de l’ENM est une nouvelle occasion de rappeler que, contrairement aux idées reçues, la magistrature est d’abord un corps de métier qui offre une myriade de modalités de recrutement. Les statistiques montrent qu’en 2017, la magistrature enregistre 51 % de candidats « en reconversion professionnelle » sur un nombre total d’élèves magistrats de 498. C’est beaucoup. En 2016, les auditeurs étaient 507 avec 50 % pour les élèves « en reconversion » (v. Dalloz actualité, 4 janv. 2016, art. M. Babonneau ).

Une fois les candidats admis, que la voie pour y parvenir soit traditionnelle, complémentaire ou latérale, c’est à Bordeaux (formation initiale) ou dans les locaux parisiens (formation continue) qu’ils sont formés. En 2017, l’ENM a accueilli 21 632 personnes en formation initiale et continue.

Et, en 2018, à cette charge s’ajoute l’obligation de former les conseillers...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :