Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Portrait

Bruno Lasserre à la tête du Conseil d’État

par La rédaction de l'AJDAle 18 mai 2018

Pendant douze ans, il a incarné le droit de la concurrence, présidant à la transformation du Conseil de la concurrence, peu connu, en Autorité de la concurrence, redoutée. Bruno Lasserre, 64 ans, incarnera, à partir du 29 mai, le droit administratif et la haute fonction publique. Il a en effet été nommé en conseil des ministres pour succéder à Jean-Marc Sauvé à la vice-présidence du Conseil d’État. Le nom de l’actuel président de la section de l’intérieur était le plus fréquemment cité, au Palais-Royal, comme à l’extérieur de ses murs, pour prendre la tête de l’institution.

Né à Talence, en Gironde, Bruno Lasserre a étudié à la faculté de droit et à l’institut d’études politiques de Bordeaux avant d’intégrer l’École nationale d’administration en 1976 (promotion « Pierre Mendès-France »). Nommé auditeur au Conseil d’État à la sortie de l’ENA, il y exercera, de 1981 à 1984, la fonction de responsable du centre de documentation (et par conséquent de rédacteur de la chronique de jurisprudence administrative française de l’AJDA).

Après deux ans au pupitre, Bruno Lasserre rejoint, en 1986, la direction générale des télécommunications comme délégué aux affaires juridiques. Il sera ensuite, notamment, directeur général des postes et télécommunications (1993-1997), avant de revenir au Conseil d’État en 1998. Il y exerce les fonctions de président de la première section puis de président adjoint de la section du contentieux (2002-2004). 

Membre, en parallèle, du Conseil de la concurrence depuis 1998, il est nommé président de cette institution en 2004. Il s’y consacre alors à plein temps, pilotant sa montée en puissance à la suite de l’ordonnance du 13 novembre 2008. De retour au Conseil d’État en 2016, il y avait donc pris la présidence de la section de l’intérieur. Pour autant, il n’avait pas tout à fait abandonné les autorités de régulation puisqu’il présidait, en outre, depuis 2017, le comité de règlement des différends et des sanctions de la Commission de régulation de l’énergie.

 

 

Crédit photo ©THOMAS SAMSON / AFP

Réagissez à cet article

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Bruno Lasserre

Bruno Lasserre sera le nouveau vice-président du Conseil d’État, à compter du 29 mai 2018.